Catégorie : Interviews

Anna for GQ

Anna for GQ

Anna a donné une interview pour GQ, où elle nous parle de ses différents rôles qu’elle a interprété.

Watch this video on The Scene.

Late Night with Seth Meyers

Late Night with Seth Meyers

Le 11 Septembre, Anna était présente au « Late Night with Seth Meyers » dans le cadre de la promo de « A Simple Favor« . Retrouvez dans notre galerie, les photos de son arrivée et de son passage dans l’émission.


The Late Show with Stephen Colbert.

The Late Show with Stephen Colbert.

Le 10 Septembre, Anna a été vue se rendant au « Late Show with Stephen Colbert« . L’émission a été diffusée le 14 Septembre. Retrouvez dans notre galerie, les photos de son arrivée et les photos de son passage.

Good Morning America

Good Morning America

Hello les Little Weirdos! Le 10 Septembre, début du marathon promotionnel de « A Simple Favor » pour Anna! C’est au Good Morning America, que nous retrouvons notre belle, dans une petite robe bleue signée Fendi. Retrouvez dans la galerie du site une photo d’Anna sur le plateau, mais aussi celles où elle se rend à l’émission.

Anna pour Pride Source

Anna pour Pride Source

Question/Réponse : Anna Kendrick à propos de la fluidité de sa sexualité, de son combat féroce pour une romance saphique dans ‘Pitch Perfect’ et de son baiser avec Blake Lively

Par Chris Azzopardi, traduction par Julia pour Anna Kendrick France.

Le détour d’Anna Kendrick du côté obscur humoristique du dernier film de Paul Feig, « A Simple Favor« , est parfaitement déjanté. C’est maman qui sirote son martini contre maman qui vide son verre d’un trait. C’est maman Target contre maman Met Gala. Maman ambitieuse contre maman spectatrice.

Rien de très extraordinaire, c’est un film où une maman rencontre une autre maman, une mom-com moderne, jusqu’à ce qu’Emily (Blake Lively) ne disparaisse. La soudaine disparition d’Emily pousse Stephanie (Kendrick) à débuter une enquête en mettant à l’épreuve son intelligence de Nancy Drew et en postant des vidéos de détresse d’elle sur son blog idiot d’artisanat. ( Les tutoriels de bracelets de l’amitié devront patienter.)

Un peu kitsch ? Ouais. Un peu bizarre ? Evidemment. Et c’est tout naturel, étant donné que la carrière longue de 15 ans de Kendrick est remplie de bizarreries : à l’âge de 17 ans, elle fait ses débuts en 2003 dans la comédie musicale adolescente « Camp« , réalisé par Todd Graff ; dans le rôle de Beca, elle apporte une touche d’aca-gayté dans la franchise en trois parties « Pitch Perfect » ; et en 2014, l’actrice de 33 ans nominée aux oscars a enfilé les pantoufles de Cendrillon pour Stephen Sondheim dans « Into the Woods« . Et son long et impulsif baiser (“un autre jeudi”, note Emily) avec Lively dans « A Simple Favor« , et bien, n’est pas exactement hétéro, dit-elle.

Ci-après, cette alliée de longue date parle de ses tentatives pour montrer à l’écran un amour lesbien entre les deux héroïnes de « Pitch Perfect« , Beca et Chloe (Brittany Snow), ce qui l’énerve dans les réactions d’auto-congratulations suivant les coming-out de célébrités et, quand il s’agit de sa propre sexualité, d’être aussi ouverte qu’Emily.

Pride Source :  Une session de karaoké en voiture, des petites mièvreries, des martinis et des mamans qui se roulent des pelles : Anna, tu as totalement compris ce que veut la communauté gay à ce stade de ta carrière, n’est-ce pas ?
Anna : (Rires) Oh mon dieu ! Je ne l’envisageais pas du tout de cette façon, mais ouais, c’est un peu kitsch. Ca se prend un peu au sérieux, mais on est toujours en train de faire des clins d’oeil ou de s’amuser. C’est très lumineux et coloré, et c’est une mièvrerie totalement assumée – bien que les enjeux soient réels à certains moments.

Pride Source : Tu n’avais pas réalisé que le film avait des notes queer ?
Anna : Pour être honnête, pendant le tournage, il y avait de quoi faire. Je me souviens m’être demandée avec Blake, “On est shootées ? Est-ce qu’on est train d’avoir une discussion de shootées ?” Parce qu’on était en train de parler de comment dans une comédie traditionnelle, il y a une sorte d’échelle de subtilité, et avec ce film on aurait dit qu’on était en dehors – comment si t’étais en trois dimensions, et que tu pouvais aller à tous ces endroits. C’était vraiment sympathique en tant qu’actrice d’avoir cette possibilité, et je sais que ça fait un peu drogué, existentiel et idiot. Mais le monde que Paul avait tellement de possibilités, et donc je ne pensais pas à un groupe en particulier. A la base j’avais déjà du mal à conceptualiser de quoi le film parlait ! Mais je pense que Stephanie se sent assez comme une paria et qu’elle essaye de trouver sa place dans le monde. Je pense que les personnes queer peuvent s’identifier à ce sentiment à un moment ou à un autre de leur vie.

Pride Source : Comment c’était d’arriver sur le plateau et de voir pour la première fois cette énorme peinture du vagin de Blake dans le rôle d’Emily au centre de la chambre d’Emily ?
Anna : OK, en fait c’est intéressant : le truc, c’est que ce tableau n’a jamais été sur le plateau. C’est que de la post-production. Parfois c’était un écran vert, et parfois c’était cet autre tableau très sympa mais très Tumblr. C’était en fait l’idée de Blake qu’il soit, euh, plus obscène. Bien sûr c’est de l’art, mais pour Stephanie c’est assez choquant à voir. Pas si poli, pas si joli, pas si timide. Je trouvais que c’était brillant

Pride Source : Pour ce qui est de « Pitch Perfect » : est-ce qu’on va finir par avoir l’histoire d’amour que Beca et Chloe méritent tellement ?
Anna: Je sais. Je voulais avoir une fin avec un endgame Bechloe, et on a filmé une version où Brittany et moi avons piégé tout le monde pendant une prise où on se mettait ensemble. On savait que c’était une longue prise. Ca signifiait tellement pour nous, ce suivi autour de la construction et l’évolution de leur relation, et oui, ça aurait été génial si à la fin ça avait mené à quelque chose. Si on fait un quatrième film, je me battrais becs et ongles pour qu’on ait ça, mais je suis pas sûre que ça arrivera.

Pride Source : Parce que le studio n’a pas envie de prendre cette direction à propos de leur sexualité ?
Anna : C’est pas comme si Universal avait décidé qu’il ne pouvait pas y avoir de lesbiennes dans « Pitch Perfect« , parce qu’on a Cynthia Rose qui est un personnage ouvertement gay. Mais je pense qu’ils étaient juste confus par cette idée, parce qu’ils n’étaient pas au courant de tous les gens qui en parlent en ligne, même si je le vois tous les jours, et que je me dis “Vous déconnez ?? C’est ce qu’ils veulent !Continue reading

Good Morning America

Good Morning America

Aujourd’hui, Anna c’est rendu au Good Morning America, comme cela était prévu. Retrouver dans notre galerie, les photos d’Anna arrivant et quittant les studios du GMA. Deux photos backstage ont également été ajoutées dans notre galerie.

Retrouver une vidéo de son passage :

Et le périscope de l’émission, réalisé lors de l’arrivée d’Anna à ce lien.

Glamour UK

Glamour UK

Retrouver dans notre galerie, les outtakes HQ du photoshoot d’Anna pour le GLAMOUR UK sont disponibles dans notre galerie, ainsi que les scanns.

Retrouver  son interview, traduite par Julia

« Ce que j’adore avec les britanniques, c’est cette impression constante que quelqu’un va vous offrir une tasse de thé, bon sang ! » Nous venons de terminer de faire des photos pour aujourd’hui, et Anna Kendrick s’émerveille de l’équipe très attentionnée de GLAMOUR. « Aujourd’hui, quelqu’un m’a proposé du thé, vraiment généreusement, à une intervalle de toutes les dix minutes. Au bout d’un moment, je me suis rendue compte que je devrais juste dire oui, comme ça ils n’auraient pas l’impression de laisser tomber leur nation entière s’ils ne me donnaient pas une tasse de thé. »

La fierté de notre pays étant restée intacte, nous avons trouvé un endroit tranquille dans la maison que nous louons, une petite chambre dans le grenier. Cette année, cela fera vingt ans depuis le premier rôle important d’Anna, un second rôle à Broadway dans High Society, quand elle avait 12 ans (elle a été nominée pour un Tony Award). Mais quand vous pensez à d’anciens enfants stars, Anna ne pourrait pas être plus éloignée du cliché de l’épave perturbée.

« J’ai quand même trouvé le moyen de faire des micro actes de rébellion : par exemple, si pendant une interview on me demande quelque chose de stupide, j’en plaisante, » explique-t-elle. « J’évacue la pression tous les jours avec de petites victoires de ce genre. J’imagine que si je n’avais pas le droit de faire ça, ça s’accumulerait et j’exploserais. »

Au lieu de ça, l’actrice de trente-et-un ans a développé un sens de l’autodérision qu’elle a employé tout au long de notre session photo aujourd’hui, demandant, « Quelqu’un d’autre trouve que j’ai l’air d’avoir des orteils de chameau ? » en essayant des chaussures particulièrement serrées, et lançant, « J’ai l’air d’être dans une secte, » en enfilant une longue tunique blanche, et en restant pieds nus.

S’il n’y a rien, avoir presque deux décennies dans l’industrie du divertissement sous sa ceinture veut dire qu’elle a déjà traité, et évité, n’importe quelle idiotie Hollywoodienne potentielle. « Tu rencontres beaucoup de personnes excentriques, mais pas question de traîner avec eux tout le temps si c’est pas ton contrat, » dit-elle, avec un ton ‘ouais, ok.’ « Il y a eu un moment toxique où je me disais, ‘Oh, je dois bien m’habiller, sortir tout le temps, et que ça soit avec d’autres célébrités,’ et ensuite j’ai réalisé, ‘Oh mon Dieu, c’est pas marrant du tout. Je préférerais rester à la maison et revoir de vieux épisodes de Cauchemar en cuisine.’ Beaucoup de personnes sont assez douées pour prétendre qu’elles s’amusent, mais moi pas. » Continue reading

Post Archive:

Page 1 of 12 1 2 3 4 12